Le projet « Gavarnie 2017 »



Depuis de nombreuses années la communauté spéléologique et scientifique s’intéresse à cette partie des Pyrénées, Gavarnie. Partagée entre l’Espagne et la France, cette zone montagneuse s’inscrit comme le plus haut karst d’Europe. Gérée par le Parc des Pyrénées ainsi que le Parc d’Ordesa y Monte Perdido, cette région se révèle être d’une richesse patrimoniale de première importance. Toutefois, trop peu d’ études se sont focalisée sur cette zone et ce milieu particulier. Gavarnie 2017 a pour ambition de faire l’inventaire des patrimoines du karst et du milieu souterrain, de documenter les archives paléoenvironnementales préservées dans les grottes et les gouffres et d’apporter une contribution afin de permettre aux scientifiques de développer des programmes de recherches en relation avec le réchauffement climatique et les changement environnementaux. La cartographie souterraine des cavités et des glaciers souterrains pourrait donner des tendances sur l’évolution locale et générale du climat en haute altitude. Enfin une documentation du milieu souterrain avec les nouvelles technologies et la collecte des données déclinerait deux orientations, l’une sur la préservation de l’environnement et l’autre liée aux spéléologues, scientifiques et institutions.