Kingqua Creek (Siberia Valley) 1


Équipe Bruno, Simon, Serge et Didier.  Le 23 janvier

LOLYMPUS DIGITAL CAMERAevé à 6 heures, « trop tôt » pour prendre l’avion à 7heures de Makarora. Dépose dans la Siberia valley à 8 heures, nous enchainons sur le montage du camp. Ceci fait nous composons deux équipes pour aller en canyon.

Nous partons pour effectuer la descente de Kingqua creek repéré lors de notre survol de la vallée le matin même. Comme d’habitude, il faut marcher dans les herbes détrempées et traverser la rivière. Au passage de la Hut nous prenons quelques renseignements auprès du DOC. Suivant son conseil, nous attaquons la marche d’approche en rive droite. Nous accédons rapidement au « 7a fougères », ça va mal : une  barre rocheuse à gauche une ravine à droite !

Un rappel s’iOLYMPUS DIGITAL CAMERAmpose. 60m plus bas nous prenons pied dans une mauvaise ravine. Le plus simple à ce moment précis, c’est de la remonter. Cela parait trop simple, il va bien falloir repartir en direction du canyon et se remettre dans le « vert ». El hombre muni du GPS ne manque pas de nous le rappeler !

Enfin, un dernier rappel nous permet d’accéder dans le lit du canyon, il n’est que 16h30 ! Le bon horaire pour débuter une descente de 500m de dénivelé !

Les obstacles s’enchainent tous plus beau les uns  que les autres, des vasques suspendues dominent la vallée et les sommets enneigés de la Siberia valley. Dans l’encaissement final, après une belle cascade de 40m, s’ensuit une partie un peu aquatique : toboggans, petits sauts. Il commence à faire un peu frais, il est 20 heures, il est temps de sortir de l’eau et de rejoindre notre camp de base au bout de la piste du petit aérodrome.OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Commentaire sur “Kingqua Creek (Siberia Valley)

Les commentaires sont fermés.