Las Cascadas del Rio Blanco 1


-Bon on y va ou pas ?
– Ben ouais, t’as vu les deux cascades, dément !!!
Devant nous coule le rio Blanco, une eau claire et bleu glaciaire dont le débit avoisine plusieurs mètres cube. En face de nous, deux magnifiques chutes d’eau s’écrasent sur la roche en expulsant violement des embruns. Debout sur un rocher, Simon plonge au milieu des remous afin de traverser le cours d’eau. La corde dyneema tendue, il nous reste juste à traverser en profitant du courant.
-Tend la corde crie Thomas !!!


Un mousqueton dans la main accroché à la corde, Bruno s’élance paisiblement jusqu’à l’autre rive.
Les copains et copines suivent derrière. Thomas s’élance en dernier afin de nous rejoindre sur la rive gauche.
Bon, maintenant il faut remonter à travers la végétation.
-Mince, il y a une falaise devant nous !
-Anna qu’est ce que cela dit de ton coté ? Eh bien c’est un peu chaud pour passer ! Peut être que par le bas pour contourner l’obstacle c’est plus facile !
-Qu’est ce qui font les autres ? Eh bien Yann remonte en escalade.


-ça passe ! C’est bon !
Nous remontons sur corde au milieu de la végétation afin de rejoindre une partie plus facile.
Le grondement se fait plus intense.
Thomas passe à travers un tapis de mousse et s’écroule par terre. Nous suivons en écartant les branches, les bambous, les bois morts…Devant nous gronde la rivière.
Equipé, Thomas s’élance dans le premier rappel. A partir de maintenant il va être difficile de parler entre nous.
500 l/s dévalent la pente et nous n’avons pas envie de nous baigner aujourd’hui !
Je descends avec la prétention de filmer, et c’est avec la caméra au poing que je pendule sans le vouloir sous le surplomb en m’approchant de la veine d’eau. OOOUpelaaaa !! Pas trop prés Bruno !!
Je ne distingue plus Anna et Anthony derrière moi. Thierry suit en photographiant copieusement. Par contre devant, Thomas et Yann sont bien calés sur la gauche de la cascade et affiche un regard soucieux. La suite semble « Sport ».
Thomas me fait signe si tout va bien et bien sur je lui réponds que oui. Nous nous sentons bien quand cela « Bastonne » et cela nous rapproche.


La cascade suivante est d’anthologie. Un relais sur la gauche, Yann s’élance pour équiper . Le « jeune » va faire son expérience dans le gros débit. Je suis pendu au relais et je reçois des paquets d’eau. Au dessus de moi, Anna et Anto attendent également dans la tourmente.
Plus bas, les embruns frappent Yann et Thomas, collés au relais à quelques centimètres de la cascade. L’ambiance est dantesque mais il faut être vigilant.


Anna et Anto déséquipent les rappels mais une déviation, un soupçon technique, donne du fil à retordre à Anto chargé de gros sacs.
-J’ai été obligé de sortir la poignée pour rejoindre le point !! Avec mes deux cartables j’étais bien chargé !!
J’ai comme l’impression que le débit a légèrement augmenté ! Anna et Anto se doutent bien que la neige fond au dessus de nous.
Nous terminons par une dernière chute d’eau de 30 m pas difficile mais impressionnante.
Nous traverserons le Rio Blanco encore une fois.
Yann !!! Tournes toi !!! Pas dans ce sens !!! Il va vers les rapides.
Simon plonge pour le récupérer et c’est un peu essoufflé que notre camarade se pose sur les rochers.
Voila une journée comme nous les aimons !!
Les acteurs : Anna, Anthony, Thomas, Yann, Simon, Thierry, Bruno.

Ce diaporama nécessite JavaScript.



Commentaire sur “Las Cascadas del Rio Blanco

Les commentaires sont fermés.