Retour vers Santiago


Après un assado de grande qualité, une nuit courte et des embrassades au reste de l’équipe, nous avons emprunté la piste au départ du futur camping de Tabo. Nous repassons devant le barranco Tronador qui est toujours en colère!

Ensuite, l’asphalte nous amene sur la piste de 62km vers le premier bac… nous faisons vite fait nos calculs et nous nous rendons compte que l’horaire prévue au départ à 7h c’est transformer pendant l’assado de la veille on ne sait pourquoi en 8h… ça va mal mal, nous sommes grave a la bourre! C’est à ce moment là que vincent se transforme en Sébastien Loep. Nous l’accompagons dans sa conduite en faisant les copilotes : virage à droite serré, plot, cyclistes… tout le monde est concentré!

Un court bac nous mène à une nouvelle piste de 10km pour le long bac, nous sommes verre car le bateau n’est même pas arrivé. Le café est de rigueur avec un petit encas.

La traditionnelle belote nous suit partout, nous permettant de passer le temps pour arriver à Chaiten vers 23h. Une cabana est la bienvenue pour l’équipe bien fatiguée.

Le lendemain, nous decollons tôt pour Puyhuiapi, la Junta, Hornopiren… Pistes et bacs sont notre quotidien, enfin nous arrivons à Puerto Montt, vraiment crevés. Notre prospection continue… nous trouvons un petit hôtel sans prétention chez Margarita (bon rapport qualité prix) qui nous indique un bar ou manger et là c’est la bonne surprise car le lugar est bien sympa !

Le lendemain nous rendons la voiture de loc qui ressemble à un 4×4 mais qui n’en ait pas un. Petite balade et nouveau repas au bar chez Louis avant d’enkiller notre bus cama pour la nuit.

Le lendemain, nous prenons pied à Santiago et là c’est la vrai ville. Pendant 24h nous profitons de cette ville très sympa : bar, restau, emplettes. .. et bien sûr rigolade assurée !

Le lendemain c’est Marine que l’on abandonne à la gare routière, c’est partie pour 2 jours de voyage afin de rentrer chez nous.

Ça restera une partie de notre voyage très différente mais agreable, depuis que l’on a quitté les autres membres de l’équipe nous avons mis 6 jours pour ouvrir la porte de notre maison !

Pour RSLA

TOT